Pourquoi lire la Bible ?

Pourquoi lire la Bible ? Les raisons ne manquent pas.

De nombreux savants et théologiens de tous temps et de diverses cultures ont écrit d’innombrables livres et traités à ce sujet.

Je ne vais pas en écrire un de plus. Mon propos, ici, est bien plus modeste. Je vais essayer de partager ma propre expérience.

Pendant longtemps je me suis dit : un jour, si j’en ai le temps, je lirai la Bible. Et les années passaient. Pourtant, qu’est ce que je lisais par ailleurs… Tout petit déjà, je passais le plus clair de mon temps le nez dans un bouquin ! Mais je n’avais pas le temps pour m’attaquer à ce pavé !

Je dévorais les biographies des grands hommes de notre histoire et je voyageais à travers les âges grâce au talent des « historiens écrivains », je me régalais avec les grands classiques de science-fiction, je n’aurais manqué pour rien au monde le nouveau best-seller de tel ou tel romancier célèbre, je prenais plaisir à découvrir des auteurs inconnus de tous ou presque, je me passionnais pour des polars plus noirs les uns que les autres, je relisais les romans de cape et d’épée de mon enfance, je lisais des livres techniques pour mon travail, sans parlers des nombreux magazines et journaux que j’achetaient en gros …

Et puis, un beau jour, alors que je n’avais plus vingt ans depuis longtemps, je l’ai pris, le temps de lire la Bible. Pourquoi ? Mon approche a été culturelle. J’ai réalisé, enfin, que je passais à coté du livre qui, plus que tout autre, a influencé notre histoire et notre culture.

Je m’y suis donc mis. Mais pas directement, non, car pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? J’ai commencé par lire ce que l’on avait écrit sur la Bible. Et je suis allé de surprise en surprise.

Je savais comme tout le monde que la Bible a été le premier livre imprimé par Gutemberg mais je n’imaginais pas qu’aujourd’hui il s’en imprimait des millions d’exemplaires par an, dans des centaines de langues et dialectes. Je savais plus ou moins que la Bible a été écrite par plusieurs auteurs, mais de là à en découvrir une quarantaine, qui auront mis plus de 1.500 ans pour arriver au texte que nous connaissons ! J’avais lu un jour que des découvertes archéologiques importantes confirmaient des textes bibliques mais je ne mesurais pas l’importance de ces découvertes…

Ensuite, j’ai essayé plusieurs méthodes de lecture de la Bible avant de trouver celle qui me convenait. Je lisais objectivement et j’essayais de comprendre. Et plus j’avançais dans ma découverte du texte sacré, plus il était évident que mes raisons de lire la Bible étaient loin, très loin, de « LA » raison de lire et d’étudier la Parole de Dieu.

J’étais athée le jour où j’ai acheté ma première Bible par curiosité. Je suis devenu chrétien bien avant d’avoir achevé ma première lecture intégrale. Je n’ai pas eu de flash mystique, je n’ai entendu aucune voix. Non, beaucoup plus simplement, petit à petit, l’évidence s’est imposée. Simplement, naturellement. Et un jour j’ai réalisé que je croyais en Dieu. Depuis, j’ai lu la Bible entière plusieurs fois. Dans diverses traduction. Plus je lis, plus j’étudie la Bible, plus ma foi et ma confiance en Dieu augmentent. Et je continue à aller de découverte en découverte.

Alors, si vous m’avez lu jusque ici (je vous en remercie), prenez quelques minutes de plus, promenez-vous sur ce site, lisez, réfléchissez à ce que vous lisez et, surtout, ouvrez une Bible et commencez à lire !

Ce que vous lirez sera probablement loin, très loin, de tout ce qu’on a pu vous en dire. Ce ne sera pas toujours facile, mais ce que vous découvrirez dépassera tout ce que vous aurez pu imaginer. La Bible c’est bien plus que ce que tous les génies de l’humanité toute entière, réunis pour la circonstance, pourront jamais vous raconter.

===
Additif au texte d’origine

Pour un chrétien, cette question ne devrait pas se poser. Lire la Bible, c’est une évidence. C’est aussi naturel que de boire, manger, ou dormir.

- Un chrétien peut lire la Bible pour obéir à un ordre direct de Dieu : consultez le Livre de l’Eternel et lisez (Esaïe 34.16).
- Un chrétien peut lire la Bible parce qu’elle est une nourriture pour l’âme : désirez comme des enfants nouveau-nés le lait non frelaté de la Parole, afin que par lui vous croissiez pour le salut (1 Pierre 2.2)
- Un chrétien peut lire la Bible pour comprendre ce que Dieu veut de lui : je serre ta promesse dans mon coeur afin de ne pas pécher contre toi (Psaumes 119.11)

Un chrétien peu lire la Bible parce qu’il a réalisé qu’il est dans la même situation que Martin Luther qui a dit : « j’ai tant de chose à faire chaque jour que si je ne consacre pas au moins 3 heures à la lecture de la Bible, je n’arrive pas à tout faire ».

En fait, plus je cherche à expliquer pourquoi je lis la Bible tous les jours au réveil, plus je réalise que la première phrase de ce post-scriptum a déjà donné la réponse. Pour moi, la lecture de la Bible est un besoin fondamental, comme respirer, boire, manger, ou dormir. Et si j’avais réfléchi un peu plus, j’aurais trouvé la réponse dans ma Bible comme toujours, dans l’Ancien Testament comme dans le Nouveau Testament :

- il t’a nourri de la manne que tu ne connaissais pas et que n’avaient pas connue tes pères, afin de t’apprendre que l’homme ne vit pas de pain seulement, mais que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l’Eternel (Deutéronome 8.3)
- il est écrit que l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu (Matthieu 4.4)

Jean DEPARIS