Ceux et celles qui parmi vous ont des enfants savent de quoi je parle !

Ah ! Les pourquoi ? des enfants, un florilège ci-après :

  • Pourquoi il fait noir la nuit ?
  • Pourquoi mon doudou ne parle pas ?
  • Pourquoi la pluie….mouille ?
  • Pourquoi je dois dormi, manger, aller à l’école ?

Et puis, il y a les pourquoi ? des grands, des adultes :

  • Pourquoi j’existe ?
  • Pourquoi vivre ?
  • Pourquoi mourir ?
  • Pourquoi tant de souffrances dans le monde ?

Finalement il y a derrières les questions de nos contemporains une véritable quête spirituelle.
Malheureusement cette recherche légitime de Dieu, bien souvent non avouée, est semée d’embûches, de mensonges, c’est un parcours du combattant !

Néanmoins, la Bible nous donne des indications claires. En effet, Dieu ne cache pas que le mal est et sera omniprésent dans notre monde, ce n’est ni plus ni moins que la conséquence du péché de l’homme MAIS Dieu donne le choix à chacun !

Ce fut le cas pour le peuple d’Israël, où Dieu parlant par Moïse dit:

 »  Moïse dit : Israélites, voyez, aujourd’hui, je mets devant vous d’un côté la vie et le bonheur, et de l’autre la mort et le malheur.
Voici ce que je vous commande aujourd’hui : aimez le SEIGNEUR votre Dieu, faites sa volonté, obéissez à ses commandements, à ses lois et à ses règles. »

Nous savons qu’ils ne firent pas le bon choix et durent errer pendant quarante ans dans le désert !

Et nous, nous avons aussi le choix:

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle »

Tu es ce « quiconque »……il te suffit de croire au salut gratuit offert par Jésus !

Le choix se trouve entre ce qu’un prophète de l’ancien testament, Habakuk, qui a vécu au 6ème siècle avant Jésus-Christ, a dit concernant ce qui arriverait à certaines personnes loin de Dieu :

“Malheur à lui car il amasse des richesses qui ne sont pas à lui. Jusques à quand cela va–t–il durer ? Il accumule un lourd fardeau de dettes.”
…Malheur à qui amasse un profit malhonnête pour toute sa famille, et cherche ainsi à établir son nid sur les hauteurs pour le mettre à l’abri de tout malheur.
…Malheur à qui bâtit la ville en répandant le sang, à qui fonde la cité sur le crime !
…Malheur à toi qui forces ton voisin à boire et qui vides ton outre jusqu’à l’ivresse, pour pouvoir contempler sa nudité.
…oui, malheur à qui dit à un morceau de bois : “Réveille–toi !”, à la pierre muette : “Allons, sors du sommeil !” Peuvent–ils enseigner ? Voici, ils sont plaqués d’or et d’argent, mais il n’y a en eux aucun souffle de vie. »

et ce que Jésus propose comme bonheur !

« Heureux ceux qui se reconnaissent spirituellement pauvres, car le royaume des cieux leur appartient.
Heureux ceux qui pleurent, car Dieu les consolera.
Heureux ceux qui sont humbles, car Dieu leur donnera la terre en héritage.
Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, car ils seront rassasiés.
Heureux ceux qui témoignent de la bonté, car Dieu sera bon pour eux.
Heureux ceux dont le coeur est pur, car ils verront Dieu.
Heureux ceux qui répandent autour d’eux la paix, car Dieu les reconnaîtra pour ses fils.
Heureux ceux qui sont opprimés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient.
Heureux serez–vous quand les hommes vous insulteront et vous persécuteront, lorsqu’ils répandront toutes sortes de calomnies sur votre compte à cause de moi. »

Néanmoins et je conclurai mon propos là-dessus, il y a à la suite de ce passage un avertissement que beaucoup de chrétiens ignorent:

« Oui, réjouissez–vous alors et soyez heureux, car une magnifique récompense vous attend dans les cieux. Car vous serez ainsi comme les prophètes d’autrefois : eux aussi ont été persécutés avant vous de la même manière. »

La persécution, la souffrance sous différentes formes attendent ceux et celles qui veulent marcher fidèlement à la suite de Jésus et les chiffres sont là: + de 215 millions de chrétiens persécutés dans le monde !

Ce qui est fantastique, c’est que malgré l’opposition, la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ continue à être prêchée.

Je vous conseille un très bon livre sur la souffrance, sur la foi, qui étudie l’enseignement de la Bible sur ces sujets à partir du récit du prophète Habakuk dont le texte est cité dans cet article.

Pourquoi, Seigneur ? Réflexions d'un théologien syrien sur le livre d'Habakuk

Pour l’acheter https://maisonbible.fr/fr/54000-pourquoi–seigneur–reflexions-d-un-theologien-syrien-sur-le-livre-d-habakuk-9781783683147.html?search_query=habakuk&results=6

Je laisse à l’auteur de ce livre, Riad A.Kassis, le dernier mot. Citant un ami ukrainien confronté à la guerre et la souffrance, ce dernier fort de sa foi a pu dire

« La vie est plus forte que la mort.
La paix est plus forte que la guerre.
La foi est plus forte que le doute.
L’espoir est plus fort que le désespoir.
L’amour est plus fort que la haine.
La miséricorde est plus forte que la violence.
La confiance est plus forte que la traîtrise.
La lumière est plus forte que l’obscurité.
Le bien est plus fort que le mal. »

Alors, maintenant que vous savez, quel est votre choix………..

En vidéo, les pourquoi des hommes et les réponses de Dieu !

Publicités