Recherche

les parchoniers Blog

Partager la Bible et vivre ses enseignements à Noyon et dans le Noyonnais

Catégorie

CPN Communauté Protestante de Noyon

C’est la rentrée !

Comme les écoliers, comme les travailleurs, la Communauté Protestante de Noyon a repris le chemin de la rentrée !

Après une période estivale qui a permis à chacun et chacune de reprendre des forces, de passer du temps en famille, de se visiter mutuellement, de se reposer, de travailler sa communion avec Dieu, les cultes ont repris depuis le 2 septembre 2018.

Si vous venez nous visiter, vous êtes les bienvenus, le dimanche matin à 10h30 à l’ancien cinéma Paradisio, vous serez accueilli par cette image

CPN bienvenue19 (1)

Ce verset de la Bible exprime bien la double vocation de notre église:

  • faire connaître Dieu à ceux et celle qui le cherche
  • apprendre à vivre comme Dieu nous le demande

Oui, il est vrai que cela n’est pas toujours simple mais malgré les inévitables difficultés de la vie qui se présentent , nous avançons par la foi en Jésus. C’est lui qui nous donne cette joie qui ne dépend pas des circonstances.

Alors, pour bien commencer cette rentrée, rien de mieux que de chanter !!

Chant « C’est la rentrée » du Groupe Antydot 

Bonne Rentrée avec Jésus !

 

 

Publicités

UNE EXPO BIBLE A NOYON

C’est un rêve qui devient réalité ! Depuis 2008, année où moi et ma famille, nous nous sommes installés à Noyon, Dieu n’a cessé de réaliser nos voeux.

Parmi eux, il y avait la possibilité d’avoir un jour, dans le futur, une exposition biblique afin de faire connaitre au plus grand nombre, la Bible et son histoire.

Cela sera donc une réalité du 17 au 20 novembre 2017 à l’ancien Cinéma Paradisio.

Vous trouverez, ci-après, toutes les informations sur ce week-end de festivités qui marque aussi le 5ème anniversaire de la Communauté Protestante de Noyon,

POUR VISUALISER LE FLYER MERCI DE CLIQUER flyer-noyon-2017

sans oublier que nous fêterons également le 500ème anniversaire de la Réforme en projetant le film « Luther »

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la Communauté Protestante de Noyon, vous pouvez maintenant visiter notre nouveau site internet http://www.cpnoyon.fr/

Pour un accueil généreux !

Extrait tiré du site http://michee-france.org/annonce-culte-mf-2017

 » Si Dieu ne fait acception de personne, désirant que tous soient sauvés (1 Timothée 2.3-4), et si Jésus n’hésitait pas à côtoyer même les gens de mauvaise vie semant espoir, libération, guérison et vie (Luc 4.18-19) partout où il allait, nous aussi manifestons l’amour de Dieu par notre accueil en tant qu’individu, famille, Église, ville et pays.

Sommes-nous prêts à ouvrir nos portes et nos cœurs à tous ceux que Dieu place sur notre route ?

Luc 14 nous dévoile l’accueil généreux que Jésus attend de ses disciples ; il dit à celui qui l’avait invité (v. 12-14) : « Lorsque tu donnes à dîner ou à souper, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu’ils ne t’invitent à leur tour et qu’on ne te rende la pareille. Mais, lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles. Et tu seras heureux de ce qu’ils ne peuvent pas te rendre la pareille ; car elle te sera rendue à la résurrection des justes. »

Lors du dimanche 15 octobre, le plus proche de la « journée internationale de lutte contre la pauvreté », manifestons l’ampleur de notre hospitalité en l’étendant aux personnes handicapées, marginales, sans domicile fixe, migrantes,…

Mais aussi à nos élu-e-s, maire et député-e, et aux personnes de tout âge, niveau social, origine ethnique, ou confession religieuse !

Faisons connaître à notre ville que Dieu est amour et qu’il accueille tous ceux qui viennent à Lui.

Organisons une fête de laquelle personne ne sera exclu ! Allons vers les autres sans peur car l’amour parfait bannit la crainte (1 Jean 4.18) ! »

Résultat de recherche d'images pour "culte michée 2017"
photo prise au rassemblement « Bouge Ta France » au Havre le 14 juillet 2017

Le 15 octobre 2017, la Communauté Protestante de Noyon et Les Parchoniers vont s’associer aux nombreuses églises et associations qui à travers la France souhaitent manifester hospitalité, solidarité et amour aux plus démunis

  • afin de leur annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, Lui qui a su aimé les plus pauvres
  • afin d’interpeller chacune et chacun d’entre nous sur la misère qui nous entoure
  • afin de demander à nos élus, à notre députée Madame Carole Bureau-Bonnard de s’engager dans cette lutte contre la pauvreté

Résultat de recherche d'images pour "culte michée 2017"Notre souhait c’est de vivre pleinement, dans notre communauté et notre quotidien,
chacun des mots de ce beau nuage, selon ce que nous enseigne la Bible.

 « On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien;
Et ce que l’Eternel demande de toi,
C’est que tu pratiques la justice,
Que tu aimes la miséricorde,
Et que tu marches humblement avec ton Dieu. »
La Bible, livre de Michée chapitre 6 verset 8

Pour plus d’information, merci de visiter les sites ci-après

Michée France
http://michee-france.org/

La Bible n’oublie pas les plus pauvres 
http://michee-france.org/bible-noplpp

SEL (Service d’Entraide et de Liaison)
association chrétienne de développement qui édite un numéro spécial téléchargeable en cliquant sur le lien ci-après
http://michee-france.org/wp-content/uploads/2016/09/SEL-infos-132_Michee-France_HD.pdf

STOP Pauvreté 
http://www.stoppauvrete.ch/accueil/

REPOSEZ-VOUS UN PEU

La Communauté Protestante de Noyon (CPN) part aussi en vacances cet été ! Les uns et les autres profitent de ce temps estival pour visiter leurs familles, les églises chrétiennes aux alentours mais aussi pour se reposer un peu.

La CPN fait partie d’une alliance d’églises en France, dénommée Alliance des Eglises Evangéliques Interdépendantes (AEEI http://www.alliance-aeei.org/) qui fait elle-même partie du Conseil National des Evangéliques des France (CNEF http://lecnef.org/) qui regroupe la plupart des chrétiens protestants évangéliques dans notre pays.

Nous laissons à votre réflexion l’article qui suit du Président de notre alliance d’églises, Henry Oppewall sur le thème du repos, repos physique, certes, mais aussi spirituel.

Bonne lecture !!

REPOSEZ-VOUS UN PEU

Nous avons parfois l’impression, de nos jours, que l’on nous en demande toujours plus : plus de temps, d’investissement, de disponibilité. L’accent qui est mis sur la « productivité » en rajoute une couche. Et qui, d’entre nous qui sommes dans un ministère à plein-temps, ne sommes pas tentés de « prouver » que nous travaillons autant que les autres, sinon encore plus, en montrant nos agendas surchargés ?…

Ce sera bientôt l’été, un moment pour prendre des vacances. Qu’allons-nous en faire – réellement !? Dans le temps, certains considéraient le repos comme « un péché ». J’ai souvenir de commentaires comme « le Diable ne se repose jamais – alors nous non plus ! » Certains serviteurs ont sacrifié leur famille, leur santé, en s’épuisant « au travail ». Et c’est vrai qu’il y a beaucoup à faire, « toujours » à faire… Mais ce n’est pas la perspective de Jésus lui-même. Pour préparer ce temps de vacances cet été, je vous invite à prendre au sérieux le conseil de Jésus aux apôtres, au retour de leur mission de ministère (voir Luc 9.1-6), selon le passage parallèle en Marc 6.30-31 :

« Les apôtres se rassemblèrent autour de Jésus et lui racontèrent tout ce qu’ils avaient fait et tout ce qu’ils avaient enseigné. Jésus leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu ». En effet, il y avait beaucoup de monde qui allait et venait, et ils n’avaient même pas le temps de manger ».

On peut comprendre les apôtres – pleins d’enthousiasme – vu les résultats de leur ministère. Mais, comme nous, ils pouvaient tomber dans le piège de l’activisme, le « faire », oubliant que pour pouvoir faire « de la bonne manière », il leur fallait aussi du repos, pour avoir la force de poursuivre. Je n’entrerai pas dans le débat sur le « respect du sabbat ». C’est le seul des dix commandements qui n’est pas répété dans les conseils donnés aux Églises. Et Paul souligne même que « ceux qui font une distinction entre les jours le font pour le Seigneur et celui qui ne fait pas de distinction le fait aussi pour le Seigneur » (Rom 14.5-13). On note, cependant, que Dieu lui-même a consacré un jour pour « se reposer » et contempler son œuvre (souligné en Ex 20.11) et l’a érigé en principe pour que nous ayons, nous aussi, un jour de repos. Jésus, lui aussi, a souvent pris du temps « à part », certes pour prier (j’y reviendrai), mais aussi comme le passage de Marc le souligne, parce qu’il fallait se renouveler et se reposer.

Examinons-nous nos « jours de repos » ? Que faisons-nous ? Des courses, du jardinage, du ménage, etc. ? Ce sont, certes, des choses nécessaires, qu’il faut arriver à faire à un moment donné, et donc, souvent cela « tombe » pendant notre jour de congé, parce que nous n’allons pas faire cela à la place de notre travail. Mais si nous ne faisons que changer d’activité, savons-nous vraiment « prendre du repos » ? De telles activités ne sont pas la réponse, même si elles sont également nécessaires.

Je vous laisse étudier la question, pour vous permettre, peut-être, de « faire autrement », non seulement cet été, mais aussi de temps en temps, assez régulièrement tout au long de l’année. Avons-nous fini par apprendre l’importance d’un temps consacré à un « vrai repos » (pas juste une grasse matinée et des activités « de loisir »), mais un moment aussi pour « faire silence », pour faire taire tous les bruits ambiants, afin d’écouter notre âme, et encore plus, rechercher le Seigneur dans une communion « plus intime » avec lui que seul ce temps à part peut produire ? Car si le repos physique, le renouvellement de nos forces sont importants, le repos de notre âme, le renouvellement de notre esprit le sont autant, sinon encore plus !

Il y a beaucoup de passages qui parlent de ce temps de renouvellement, où il est d’abord essentiel de faire taire le monde extérieur, mais aussi nos questionnements et nos pensées. Le mot « repos » comporte aussi une connotation théologique de bien-être et de paix. Considérons juste quelques exemples, qui sont riches en promesses de renouvellement :

D’abord, la « prise de conscience » de la grandeur de notre Dieu, lorsque nous le contemplons tel qu’il est réellement : « L’Éternel, lui, est dans son saint temple. Que toute la terre fasse silence devant lui ! » (Habaquq 2.20).

Ensuite, le Psaume 4.5-9 : « Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas! Parlez dans votre cœur, sur votre lit, et faites silence. Offrez des sacrifices conformes à la justice et confiez-vous en l’Éternel. Beaucoup disent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Fais briller la lumière de ton visage sur nous, Éternel ! Tu mets dans mon cœur plus de joie qu’ils n’en éprouvent quand abondent leur blé, leur vin [et leur huile].
Je me couche et aussitôt je m’endors en paix, car c’est toi seul, Éternel, qui me donnes la sécurité dans ma demeure ».

Prenons réellement du temps pour le repos de notre âme, en plus du repos physique, cet été. Cherchons le Seigneur, qu’il nous renouvelle selon sa force, en étant notre secours, la source de toute bonté, tel qu’il est réellement !

Henry Oppewall
article original http://www.alliance-aeei.org/reposez-vous

 

INFORMATION CPN

Comme cela a été précisé dans l’introduction de cet article, il n’y aura donc pas de culte de la CPN durant cet été. La reprise est prévue pour le dimanche 3 septembre 2017.

Aussi, nous vous invitons à visiter les églises voisines et, à toutes fins utiles, nous vous laissons, ci-après, une liste non exhaustive avec les liens pour les informations complémentaires les concernant:

BONNES VACANCES !!

 

La résurrection du Christ

C’était il y a deux semaines, nous fêtions Pâques.

Pour cet événement si important pour les chrétiens, la Communauté Protestante de Noyon a souhaité vous inviter à la projection d’un film qui relate d’une manière originale cette histoire qui a changé le monde !

En effet, c’est par l’intermédiaire de Clavius, un militaire romain, que vous allez découvrir ou redécouvrir le récit, toujours d’actualité, de la résurrection de Jésus.

Ce film a connu un beau succès aux Etats-Unis. En France, en 2016, faute d’une programmation étendue, sa diffusion a été malheureusement très confidentielle.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Regardez, ci-après, la bande-annonce:

Attention, à la fin de cette vidéo, un mur d’images apparaît.
Le plus souvent, cela n’a rien à voir avec le sujet, SOYEZ VIGILANTS !!

Pour lire une critique du film, merci de lire l’article ci-après en cliquant :

https://franckgodin.toutpoursagloire.com/risen-film-missiologique/

Et rendez-vous dimanche
30 avril 2017 à 18h
au Cinéma Paradisio
entrée gratuite.

Attention le film
est interdit au moins de 12 ans !

 

Les pauvres d’ici et d’ailleurs 2/2

Nous avons eu la joie de recevoir dimanche dernier, à la Communauté Protestante de Noyon, le Président de la Mission Evangélique Parmi les Sans Logis (MEPSL), Henri Mieze.

Il nous a rappelé en particulier l’actualité du message de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ dans les temps particulièrement difficiles que nous vivons ainsi que la double urgence, celle d’aimer Dieu et notre prochain comme nous-mêmes.

Oui, notre foi doit se mettre en marche là où Dieu nous vivons, il y a urgence !!
La pauvreté n’a jamais été aussi présente, pas à des milliers de kilomètres de chez nous mais juste là à Noyon même !!

Dans notre ville nous cotoyons ces « pauvres », qu’ils le soient matériellement et/ou spirituellement. Notre cité a vu naître, il y a maintenant plus de cinq cents ans, un « révolutionnaire », Jean Calvin !

Voilà ce qu’André Pownall a écrit, à ce sujet, dans le dernier numéro du journal de la MEPSL, « Lumière dans Paris »:

 » Il (Calvin) considère que celle-ci (l’Eglise) a une mission double: proclamer l’Evangile et exprimer l’amour de Dieu de manière concrète. Prier et servir les pauvres sont les sacrifices qui plaisent à Dieu et Calvin veut que tous les deux soient au coeur de la vie de l’Eglise…….
Pour Calvin, annonce de l’Evangile et action sociale sont indissociables,
et il est important que l’Eglise les pratique ensemble. »

Modestement, nous essayons, à travers les activités de notre association et la vie de notre église, à mettre en pratique de manière concrète notre foi en Jésus-Christ, c’est là tout le message de l’évangile, une Bonne Nouvelle pour ceux qui sont pauvres.

Plusieurs fois dans la Bible, il est dit que Jésus, confronté à la pauvreté sous diverses formes, eut de la compassion. Alors, à notre tour, ne restons pas indifférents mais agissons !!

« Opprimer le pauvre, c’est outrager son Créateur,
mais avoir de la compassion pour les indigents, c’est l’honorer. »
La Bible

Je vous conseille aussi, pour compléter mon propos, ce très bon article de Daniel Hillion sur la Bible et la pauvreté « Au fait, la pauvreté, qu’en dit la Bible ? »
http://blog.selfrance.org/pauvrete-bible

Par ailleurs, vous pouvez visiter aussi le site internet de la MEPSL
https://www.mission-evangelique-parmi-les-sans-logis.fr/

et pourquoi pas faire un don ? lien https://donnerenligne.fr/entraide-et-partage

Défi Michée 2016 – N’oublions pas les plus pauvres !

 

michee-nplpp-annonce-presse

LETTRE D’AMOUR DE DIEU A SES ENFANTS

(entre parenthèses les références bibliques)

Mon enfant, Je regarde jusqu’au fond de ton cœur et je sais tout de toi. (Psaume 139.1)
Je sais quand tu t’assieds et quand tu te lèves. (Psaume 139.2)
Je te vois quand tu marches et quand tu te couches. Je connais parfaitement toutes tes voies. (Psaume 139.3)
Même les cheveux de ta tête sont comptés. (Matthieu 10.29-31)
Tu as été créé à mon image. (Genèse 1.27)
Je suis le mouvement, la vie et l’être. (Actes 17.28)
Je te connaissais même avant que tu sois conçu. (Jérémie 1.4-5)
Je t’ai choisi au moment de la création. (Ephésiens 1.11-12)
Tu n’étais pas une erreur. (Psaume 139.15)
Tous tes jours sont écrits dans mon livre. (Psaume 139.16)
Je détermine la durée des temps et les bornes de tes demeures. (Actes 17.26)
J’ai fait de toi une créature merveilleuse. (Psaume 139.14)
Je t’ai tissé dans le ventre de ta mère. (Psaume 139.13)
C’est moi qui t’ai fait sortir du sein de ta mère. (Psaume 71.6)
Mon image a été déformée par ceux qui ne me connaissent pas. (Jean 8.41-44)
Je ne me suis pas éloigné, ni fâché car je suis l’expression parfaite de l’amour. (1 Jean 4.16) C’est mon amour de Père que je répands sur toi. (1 Jean 3.1)
Parce que tu es mon enfant et que je suis ton Père. (1 Jean 3.1)
Je t’offre plus que ton père terrestre ne pourrait jamais te donner. (Matthieu 7.11)
Car je suis le Père parfait. (Matthieu 5.48)
Toute grâce que tu reçois vient de ma main. (Jacques 1.17)
Car je suis celui qui pourvoit à tous tes besoins. (Matthieu 6.31-33)
Mon plan pour ton avenir est toujours rempli d’espérance. (Jérémie 29.11)
Parce que je t’aime d’un amour éternel. (Jérémie 31.3)
Mes pensées vers toi sont plus nombreuses que les grains de sables. (Psaume 139.17-18)
Je me réjouis de tes louanges et de ton adoration. (Sophonie 3.17)
Je n’arrêterai jamais de te bénir. (Jérémie 32.40)
Tu fais partie du peuple que j’ai choisi. (Exode 19.5)
Je désire te donner mon pays et tout ce qui s’y trouve. (Jérémie 32.41)
Il est en mon pouvoir de te montrer de grandes et merveilleuses choses. (Jérémie 33.3)
Si tu me cherches de tout ton cœur tu me trouveras. (Deutéronome 4.29)
Trouve ta joie en moi et je te donnerai ce que ton cœur désire. (Psaume 37.4)
Car c’est moi qui t’ai donné ces désirs de me plaire. (Philippiens 2.13)
Je suis capable de faire plus pour toi que tu ne pourrais probablement l’imaginer.(Ephésiens 3.20)
Car je suis ta plus grande source d’encouragement. (2 Thessaloniciens 2.16-17)
Je suis aussi le Père qui te console de toutes tes peines. (2 Corinthiens 1.3-4)
Quand tu cries à moi, je suis près de toi et je te délivre de toutes tes détresses. (Psaume 34.18) Comme un berger porte un agneau, je te porte sur mon cœur. (Esaïe 40.11)
J’effacerai toute larme de tes yeux. (Apocalypse 21.3-4)
Et je porterai toute la douleur que tu as subie sur cette terre. (Apocalypse 21.4)
Je suis ton père et je t’aime de la même façon que j’aime mon fils Jésus. (Jean 17.23)
Car mon amour pour toi se révèle en Jésus. (Jean 17.26)
Il est la représentation exacte de mon être (Hébreux 1.3)
Et il est venu démontrer que je suis pour toi, pas contre toi. (Romains 8.31)
Et te dire que je ne compte plus tes péchés. (2 Corinthiens 5.18-19)
Jésus est mort pour que toi et moi puissions être réconciliés. (2 Corinthiens 5.18-19)
Sa mort est l’expression suprême de mon amour pour toi. (1 Jean 4.10)
J’ai renoncé à tout ce que j’aime pour gagner ton amour. (Romains 8.32)
Si tu acceptes mon fils Jésus, tu me reçois. (1 Jean 2.23)
Et rien ne te séparera de mon amour. (Romains 8.38-39)
Dans ma maison au ciel, il y a tant de joie pour un pécheur qui se change de vie. (Luc 15.7)
J’ai toujours été le Père et serai toujours ton Père. (Ephésiens 3.14-15)
Ma question est : Veux-tu être mon enfant ? (Jean 1.12-13)
Je t’attends. (Luc 15.11-32)

Ton Père qui t’aime, Dieu tout puissant.

 

Noyon : les protestants désormais à l’étroit dans le cinéma Paradisio

Un nouvel article concernant  la Communauté Protestante de Noyon est paru dans le journal « Le Parisien » en date du 20 août 2016 (édition web du 19 août 2016 sur le parisien.fr).

Vous pouvez retrouver cet article sur le site du journal en cliquant sur le lien suivant:

http://www.leparisien.fr/noyon-60400/noyon-les-protestants-desormais-a-l-etroit-dans-le-cinema-paradisio-19-08-2016-6054151.php

 

Noyon, mars 2015. Depuis 2012, le pasteur Daniel Kuehl invite ses fidèles au cinéma Paradisio. Mais face à l’ampleur prise par le culte protestant dans la cité de Calvin, la communauté va devoir déménager. (LP/S.F.)

Depuis 2012, le culte protestant est de retour dans la cité de Jean Calvin. Et le fondateur du protestantisme fait toujours des émules dans sa ville d’origine. Un peu plus de quatre ans après son arrivée à Noyon, le pasteur Daniel Kuehl voit la masse des fidèles grandir. Ils étaient une vingtaine au départ, ils sont désormais « plus de 150 tous les dimanches » à venir assister au culte. Au point que la salle du cinéma Paradisio, où ont lieu les offices, devient trop exiguë !

« Nous allons voir si nous pouvons passer encore un peu de temps dans cette salle, explique le pasteur Daniel Kuehl. Mais cela risque d’être difficile car l’église a beaucoup grandi. Nous avons 150 adultes tous les week-ends, mais aussi des classes de catéchèse qui deviennent de plus en plus importantes et compliquées à mettre en place au Paradisio. » Tous les week-ends, il faut en effet déplacer des cloisons, aménager le cinéma. Pas forcément évident à gérer. Quant aux baptêmes, de plus en plus nombreux, certains ont dû être délocalisés à l’Eglise baptise de Chauny (Aisne) faute de place au Paradisio.

Le pasteur et sa communauté envisagent donc, dans les mois qui viennent, l’achat d’une autre salle, grâce à l’aide de l’Alliance des églises évangéliques interdépendantes. « Ce n’est pas simple à trouver, mais j’ai bon espoir que cela se réalise dans l’année », espère le pasteur américain. Un déménagement d’autant plus impératif que le cinéma devrait entreprendre des travaux dans les mois à venir.

Surtout, la communauté protestante ne cesse de grandir. L’office de rentrée, prévu le dimanche 4 septembre, pourrait même apporter son lot de nouveaux visages, l’association ayant distribué, avant les vacances, plus de 17 000 tracts dans le Noyonnais. Pour le pasteur, ce succès s’explique par « la population très variée de Noyon. Nous recevons des gens de tous les horizons. Nous avons beaucoup de déracinés, des gens qui ont grandi dans un environnement protestant et qui cherchent une nouvelle famille spirituelle. »

A l’heure où les églises ont plutôt tendance à se vider en France, la réussite noyonnaise reste toutefois « assez rare, admet le pasteur américain. C’est vrai qu’on ne s’attendait pas à ce que notre église grandisse si vite. Mais on a, à Noyon, une population de gens habitués à vivre en communauté et qui se retrouvent seuls en France. Nous avons offert à ces gens une écoute, une famille. Aujourd’hui, on sent le besoin chez les gens de se tourner vers la religion. »

  leparisien.fr

NOYON LES PROTESTANTS CHERCHENT PLUS GRAND

Le Courrier Picard, dans son édition du 4 août 2016, a consacré un article à la Communauté Protestante de Noyon.

Vous trouverez, ci-après, les extraits principaux de ce dernier.

Pour consulter l’intégralité de l’article, merci de cliquer sur le lien suivant:

http://www.courrier-picard.fr/region/noyon-les-protestants-cherchent-plus-grand-ia192b0n826086

NB1: la photo date du 1er culte de la CPN le 23 septembre 2012 !

NB2: La CPN est actuellement en vacances !
Reprise des cultes le dimanche 4 septembre 2016
à 10h30 au Cinéma Paradisio

NOYON Les protestants cherchent plus grand

PUBLIÉ LE 04/08/2016

Stéphane Le Barber

La salle 2 du cinéma sera bientôt trop exiguë pour les fidèles du culte protestant créé en 2012, de plus en plus nombreux. La jeune communauté veut acquérir un local.


Le pasteur Daniel Kuehl célèbre le culte protestant pour une communauté qui dépasse désormais les 100 membres.

L e cinéma nous convient pour l’instant, mais il faudra aller ailleurs si l’on veut continuer à grandir…  » Le pasteur Daniel Kuehl s’y attend : les 135 fauteuils rouges de la salle 2 du Paradisio ne vont bientôt plus suffire à accueillir la jeune Communauté protestante de Noyon (CPN). C’est en effet là, face au grand écran, que l’association auprès de l’entreprise ce local appartenant à la commune, depuis mars 2014, afin de célébrer le culte du dimanche matin. Seulement voilà : de 54 fidèles au début, en 2012, à l’époque dans un salon de l’hôtel Saint-Éloi, la communauté est vite passée à plus d’une centaine. Et Daniel Kuehl espère de nouvelles venues : pas moins de 17 000 tracts présentant l’association ont été distribués dans les boîtes aux lettres de près de 60 communes du Noyonnais et des environs de Roye, fin mai.

« Nos jours sont comptés au Paradisio »

Du coup, le pasteur américain a entamé la recherche, en ville, d’une salle à vendre. Sans donner suite aux premières opportunités rencontrées : les bâtiments de l’ancienne discothèque L’Athéna et de l’ex-miroiterie. «  Ce sont plutôt des hangars, dont l’achat aurait impliqué beaucoup de travaux, confie cet habitant des abords du Chevalet. Nous avons plutôt besoin d’une salle à même d’accueillir 150 personnes, avec des pièces annexes  ». Mais sur quels moyens financiers compte-il ? «  L’acquisition serait faite par la Communauté protestante, avec le soutien de l’Alliance des églises évangéliques interdépendantes, qui regroupe 40 Églises en France dont la nôtre  ».

Les matinées dominicales poussent jusque-là Daniel Kuehl et plusieurs laïcs à avoir recours au système D, derrière la porte du cinéma du boulevard Ernest-Noël : outre le culte, les classes de catéchèse ont, elles, lieu dans l’espace de réception du Paradisio, derrière des cloisons amovibles destinées à répartir en quatre catégories d’âge la cinquantaine d’enfants réunie. «  Ils étaient 30 à 35 voilà encore deux ans, mais d’autres familles se sont jointes à nous, précise le pasteur. Et au fond, il y a la garderie. » Impossible pour la communauté, dans ces conditions, d’accueillir les baptêmes dont la fréquence augmente malgré tout : en avril dernier, trois ont été « délocalisés » à l’église baptiste de Chauny, de même que six autres l’an passé. «  Même si ça nous dépanne, nos jours sont comptés au Paradisio, glisse le sexagénaire, qui avait déjà fondé le culte évangélique de Senlis voilà 23 ans. Des personnes sont intéressées pour venir nous rencontrer le dimanche matin, mais en nous voyant dans une salle d’hôtel ou de cinéma, elles peuvent être amenées à se dire que notre Église n’est pas créée à 100 % ». Les besoins existent pourtant, estime-t-il : «  Les gens se sentent démunis sur le plan spirituel. Tout le monde sent l’importance d’avoir, ici, une ville multi-confessionnelle  ».

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑