Recherche

les parchoniers Blog

Partager la Bible et vivre ses enseignements à Noyon et dans le Noyonnais

Tag

Jésus

Oh ! Viens bientôt, Emmanuel

Jésus, Emmanuel, Dieu avec nous !

Voilà, nous sommes le 25 décembre, et bien que nous savons que Jésus n’est pas né en ce jour….partout dans le monde nous le fêtons !!!

Dieu a accompli la prophétie? la promesse qu’il a faite à son peuple, plus de 700 ans avant cet événement, en annonçant la naissance du Sauveur du monde.

Quelle merveilleuse nouvelle de savoir que Dieu est avec nous (signification du nom Emmanuel) !!

Un petit rappel, que nous dit la Bible, la Parole de Dieu à ce sujet ?

 » Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, était fiancée à Joseph; or, avant qu’ils aient habité ensemble, elle se trouva enceinte par l’action du Saint-Esprit.
Joseph, son fiancé, qui était un homme juste et qui ne voulait pas l’exposer au déshonneur, se proposa de rompre secrètement avec elle.
Comme il y pensait, un ange du Seigneur lui apparut dans un rêve et dit: «Joseph, descendant de David, n’aie pas peur de prendre Marie pour femme, car l’enfant qu’elle porte vient du Saint-Esprit.
Elle mettra au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.»
Tout cela arriva afin que s’accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète:
La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera Emmanuel, ce qui signifie «Dieu avec nous». »

La Bible, évangile de Matthieu chapitre 1, verset 18 à 23

Je vous propose d’écouter ce chant, de regarder cette vidéo qui nous parle de cette rencontre.

En ce jour de Noël, laissons la place à Celui qui est venu parmi nous, pour nous montrer le chemin, la vie et la vérité:

JESUS, EMMANUEL, DIEU AVEC NOUS !!  

Merci de visiter le site du groupe MMK qui interpréte ce chant:
http://www.mmk-legroupe.fr/accueil

A14.svg  Avertissement !
A la fin de la vidéo apparait un mur d’autres vidéos qui n’ont,
le plus souvent, rien à voir avec le sujet.
Merci d’être vigilant.

Oh ! viens bientôt, Emmanuel.

AF540. Oh ! viens bientôt, Emmanuel.
Texte de Hermann Ecuyer
 1. Oh ! viens bientôt, Emmanuel,

Nous délivrer du joug cruel.

Et du péché briser la loi,

Ton peuple entier s’attend à toi.

Refrain

Joyeux, levez les yeux au ciel,

Voici venir Emmanuel !

2. Oh ! viens bientôt, que ta clarté

Dissipe nos obscurités.

Errants et tristes dans la nuit.

Nous appelons le jour qui luit.

Refrain

3. Oh ! viens bientôt, descends vers nous,

Saint Fils du ciel, aimant et doux.

Aux cœurs troublés apporte donc

La paix divine du pardon.

Refrain

4. Oh ! viens bientôt, puissant Sauveur,

Nous réveiller de nos langueurs !

Il n’est que toi, céleste Pain,

Qui puisse apaiser notre faim.

Refrain
Publicités

Ne passez pas à côté des choses simples !

Il y a des gens qui croient et il y a des gens qui ne croient pas.
Certains ne se sont pas plus posé la question de savoir ce qu’ils croyaient que d’autres de savoir ce qu’ils ne croyaient pas.
Certains croient à des choses incroyables d’autres refusent de croire à des choses évidentes.
Bref, ne cherchez pas trop à comprendre: il y a des gens qui croient et il y a des gens qui ne croient pas!
Personnellement je crois mais je sais ce que je crois. Je ne crois pas seulement ce que je vois, car sinon je nierais l’existence des atomes et des ondes, mais je crois aussi des choses que je ne vois pas mais qui sont pourtant dignes d’être crues.

1. La Bible

Ce que je crois est consigné dans un livre exceptionnel et unique: la Bible.
A-t-on jamais entendu parler d’un livre écrit il y a des millénaires, qui se trouve aujourd’hui dans toutes les librairies et qui détient toujours le record mondial des ventes ?
Allez expliquer de façon logique que plus de 40 auteurs, dont la plupart ne se connaissaient pas, vivant dans des pays différents sur une période de 16 siècles, représentant tous les niveaux de l’échelle sociale, se soient mis d’accord pour écrire un livre caractérisé par une unité de pensée fantastique, un message bouleversant qui a transformé radicalement des milliers de vies, un livre qui se présente comme la Parole de Dieu.

2. Dieu

Dans la Bible Dieu se révèle comme
le créateur de toutes choses,
– celui qui aime
– celui qui est parfaitement juste.
C’est dire qu’on ne peut le tenir coupable d’aucune injustice ni d’aucun manque d’amour; il nous faut en chercher l’origine ailleurs.
Si Dieu est Dieu, et si l’homme est sa créature, il est vain de demander à l’homme d’expliquer Dieu, mais il est sage de demander à Dieu d’expliquer l’homme.

3. L’homme

Créé par Dieu l’homme n’est pas seulement un arrangement judicieux de molécules, il possède la vie et la capacité de communiquer avec son créateur. La Bible nous apprend le début de nos problèmes: l’homme a rompu sa relation avec Dieu en désobéissant. Aujourd’hui, comme alors, l’homme cherche, de façon confuse ce bonheur perdu qui ne se trouve nulle part ailleurs que dans une relation vivante avec Dieu. La Bible nous dit sans ambages que l’homme est perdu .
N’y a-t-il devant nous que le désespoir d’une éternité loin de Dieu? Dieu ne pourrait-il pas faire quelque chose?
Dieu a déjà fait quelque chose.

4. Jésus-Christ

Sa Personne : Pour que l’homme puisse retrouver sa relation avec Dieu, Dieu s’est fait homme en Jésus Christ. Parfaitement Dieu et parfaitement homme, Jésus Christ a été ici bas ce que nous aurions dû être. Il fut exactement l’homme selon la pensée de Dieu: un homme dépendant, obéissant, exempt de fautes, ne faisant que le bien.
Son Oeuvre : Son insupportable perfection entraîna son rejet: il fut mis à mort sur une croix. Sa perfection sans faille le qualifia pour payer devant Dieu l’immense dette du péché du monde. Placé entre ciel et terre, il fut rejeté par les hommes qu’il venait sauver, et abandonné du Dieu dont il faisait la volonté. Sa justice étant satisfaite et sa colère apaisée, Dieu l’a ressuscité et l’a fait asseoir à sa droite, l’établissant « juge des vivants et des morts ».

5. Le salut

Si Dieu est Lumière et si Jésus Christ est un juge parfait et inflexible, nous n’avons pas beaucoup de chance d’être sauvés… La Bible nous dit que nous n’en avons aucune. Maintenant préparez vous à un miracle: ce qui est impossible à l’homme est possible à Dieu. Sur la base de l’oeuvre de Jésus Christ à la croix, Dieu a décidé d’octroyer son pardon à quiconque se reconnaît coupable. Jésus Christ est le passage obligé vers Dieu.

Jésus Christ est le chemin
et la vérité et la vie, nul ne vient
au Père que par lui.

Ne pensez pas que vous puissiez être sauvé par vos louables intentions, vos persévérants efforts ou vos bonnes oeuvres désintéressées. Ce n’est pas possible:

Vous pouvez être sauvés par la grâce
par le moyen de la foi
le salut
ne vient pas de vous
c’est le cadeau de Dieu
c’est une grâce souveraine
qui peut vous faire échapper
à son juste et légitime jugement.

Pour être une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle!

Vous vous demandez peut-être ce que deviendront les non-croyants? On ne peut pas forcer quelqu’un à croire, même s’il s’agit d’une bonne nouvelle. Ceux qui ne veulent pas être réconciliés avec Dieu ne le seront pas. Ceux qui ne veulent pas être avec Dieu dans le bonheur sans fin n’y seront pas; ils resteront loin de Dieu éternellement dans une position qu’ils n’auront pas voulu quitter.

Je ne suis pas d’accord de croire n’importe quoi, mais je suis d’accord pour accepter:
Que la Bible est un fondement fiable pour ma foi et mon espérance,
Que Dieu est le créateur de toutes choses et que je ne suis pas le produit du hasard,
Que j’ai fait du mal et que rien sur la terre ne peut assouvir ma soif de vrai bonheur,
Que Dieu m’a tant aimé qu’il a donné son Fils unique Jésus Christ pour endurer à ma place le jugement que je méritais,
Qu’il n’y a de salut qu’en Jésus Christ et qu’il n’y a point d’autre nom sous le ciel par lequel il nous faille être sauvé.

Votre choix débouche
– sur une éternité de bonheur près de Dieu
– sur une éternité de malheur loin de Dieu.

Cela mérite bien 5 mn de réflexion…

 

Pour plus d’informations, merci de consulter :

Article original sur http://www.info-bible.org/cinq/5mn5pts.htm

et les études complémentaires sur les 5 points de cet article :
http://www.info-bible.org/cinq/index.htm

COLOREZ NOYON AVEC JESUS

Dans un monde gris et triste, une solution existe
pour chacun d’entre nous, elle s’appelle :

JESUS

Comme le propose cette chanson,
c’est à ceux qui s’appellent chrétiens,
disciples de Jésus,
de partir sur les chemins du monde
pour le COLORER

Alors, pourquoi ne pas commencer par

NOYON

 

Merci de visiter le site de Manu Richerd:
http://www.manu-richerd.com/

Merci de visiter la page Google+ de Junior Congo Sienne:
https://plus.google.com/108392713410114776507/videos

 

A14.svg  Avertissement !
A la fin de la vidéo apparait un mur d’autres vidéos qui n’ont,
le plus souvent, rien à voir avec le sujet.
Merci d’être vigilant.

 

« Alors Jésus s’approcha d’eux et leur parla ainsi: J’ai reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre: allez donc dans le monde entier, faites des disciples parmi tous les peuples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et apprenez-leur à obéir à tout ce que je vous ai prescrit. »

La Bible

Il s’appelait Noël

Il s’appelait Noël. Étrange prénom pour cet enfant venu au monde en plein mois d’août. Il faut dire que son père avait quitté le foyer conjugal un 24 décembre pour aller chercher de l’or en Afrique. On n’avait plus jamais entendu parler de lui, à la grande joie de la mère, Marina, qui ne supportait plus sa brutalité et son ivrognerie.

Noël était l’enfant unique d’une mère qui l’aimait passionnément. Rien ne semblait assez beau à cette femme pour celui qu’elle appelait parfois “mon petit roi”. Un soir de Noël, dans un grand élan d’amour, elle lui avait affirmé que toutes les lumières de la ville brillaient en son honneur. C’était lui, Noël, qu’on fêtait dans les maisons, dans les rues, dans les boutiques (mais peut-être le croyait-elle vraiment).

Quant à lui, le petit roi, il souriait, ravi dès qu’il entendait crier autour de lui, “Joyeux Noël ! Joyeux Noël!” “Tu vois, disait la mère, tout le monde t’aime et pense à toi.”

Un matin, à l’école, Noël entendit parler d’un certain Jésus. C’était la première fois. Des camarades lui annoncèrent qu’on allait bientôt célébrer la naissance de ce personnage illustre. Et cela, un 24 décembre, le jour de sa fête à lui, à Noël ! On allait donc l’oublier, lui, le petit roi. On allait faire comme s’il n’existait pas.

Sa mère lui aurait-elle menti? Et qui était ce Monsieur Jésus?

Le soir, à la maison, il interrogea Marina qui hésita gênée. “C’est vrai, dit-elle, on fête aussi à Noël, la naissance d’un certain Jésus. J’ai oublié de t’en parler, je le connais si peu. Mais ne sois pas triste, on célèbre beaucoup plus Noël que Jésus. Disons que c’est votre fête à tous les deux.”

L’enfant s’en alla dans sa chambre, attristé par cette incroyable nouvelle. Il n’était donc pas le seul à être fêté le jour de sa fête. Pendant quelques jours, il s’enferma dans un silence hostile et buté. C’était pas juste, après tout, on ne disait pas “Joyeux Jésus” mais bien “Joyeux Noël”. Sa mère inquiète ne savait comment se faire pardonner.

 Arriva le soir fatidique. Noël dit à sa maman : “Finalement, je voudrais bien connaître ce Jésus dont tout le monde parle. Invitons-le à dîner puisque c’est notre fête à tous les deux.”

“Mais tu n’y penses pas, répondit la mère, il n’a plus ton âge, tu vas t’ennuyer.”

“Je veux jouer avec lui, insista l’enfant têtu, on est toujours seuls toi et moi, personne ne vient jamais”. Marina qui ne pouvait rien refuser à son fils, surtout un soir pareil, s’arma de courage et partit à la recherche d’un vieux cousin célibataire que l’enfant ne connaissait pas. Bien que timide et renfrogné, ce brave homme ferait un excellent Jésus, le temps d’un apéritif ou d’une bûche glacée.

Dans la rue, des passants marchaient d’un pas vif et joyeux. Soudain, Marina aperçut un clochard assis paisiblement sur un banc. Il n’attendait rien, il ne demandait rien, il regardait. Un grand manteau usé lui donnait l’air d’un voyageur venu de loin. Il semblait propre et se tenait droit sur son banc enneigé. On aurait pu lui demander des nouvelles d’un siècle passé, tellement il paraissait hors du temps. Marina l’avait souvent croisé dans la ville. Que lui était-il arrivé pour qu’il se retrouve, ainsi, clochard et vieillard errant?

“Joyeux Noël !” dit-il à Marina qui s’arrêta interloquée devant le vieil homme.

 Il ferait un bien meilleur Jésus que son cousin célibataire, pensa-t-elle, aussitôt.

“Voulez-vous passer un moment à la maison?” demanda- t-elle, surprise elle-même de son audace. “J’ai promis une visite à mon fils. Il s’appelle Noël et je vous appellerai Jésus. Ne cherchez pas à comprendre, il vous suffira d’être là.”

“C’est drôle, répondit le vieillard, en fait, je m’appelle aussi Noël mais les gens m’ont surnommé Jésus.” Il se leva et suivit Marina.

 L’enfant attendait sagement en regardant un livre d’images. “Noël, je te présente Jésus,” dit la mère inquiète.

 Ce fut une merveilleuse soirée. Le clochard avait tellement d’histoires à raconter. Cet ancien comédien avait perdu sa femme et ses deux filles dans un accident d’avion. Alors il avait sombré dans le désespoir. Il retrouva en cette nuit mystérieuse la joie d’enchanter et de faire rire aux éclats un enfant et sa mère. Minuit arriva. Jésus et Noël s’embrassèrent. Marina essuya une larme.

Quelques instants plus tard, le vieillard se leva, prit son manteau usé, se dirigea vers la porte et s’inclina.

“Tu t’appelles vraiment Jésus ?” demanda l’enfant

“Chaque fois que tu ouvriras la porte à un pauvre, il s’appellera Jésus” répondit le clochard avant de disparaître.

 Claude Mourlam

original de l’article : http://www.servir.caef.net/?p=7222

JESUS ≠ RELIGION

La religionc’est l’homme en quête de Dieu 

MAIS

l’Évangile, c’est Dieu qui cherche l’homme.

et n’oubliez pas…..

JESUS EST VIVANT !

BONNES FETES DE PAQUES

BONNE ANNEE 2013

 

 

 

LES PARCHONIERS VOUS SOUHAITENT UNE BONNE ANNEE 2013
AVEC COMME PRIERE, POUR CETTE NOUVELLE ANNEE,
QUE VOUS CHOISISSIEZ LA VIE, C’EST A DIRE :

JESUS !

12 raisons pour Noël

12 raisons, 12 passages de la Bible qui nous disent le pourquoi de Noël.
Ce message est toujours d’actualité, celui de Dieu fait homme en Jésus, Dieu donnant son Fils pour le pardon des péchés, pour sauver l’homme….Jésus est venu pour moi….POUR VOUS !

1) Pilate lui dit : Toi, tu es donc roi ? Jésus répondit : C’est toi qui dis que je suis roi. Moi, si je suis né et si je suis venu dans le monde, c’est pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité entend ma voix.

 2) Celui qui fait le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Si le Fils de Dieu s’est manifesté, c’est pour détruire les œuvres du diable.

 3) Jésus, qui avait entendu, leur dit : Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.

 4) Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

 5) Car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude.

 6) …afin de racheter ceux qui étaient sous la loi, pour que nous recevions l’adoption filiale.

 7) Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, pour que quiconque met sa foi en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle.

 8) C’est en ceci que l’amour de Dieu s’est manifesté parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui.

 9) C’est une parole certaine et digne d’être pleinement accueillie : Jésus–Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs ; je suis, moi, le premier d’entre eux.

 10) Siméon les bénit et dit à Marie, sa mère : Celui–ci est là pour la chute et le relèvement de beaucoup en Israël, et comme un signe qui provoquera la contradiction

 11) L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le retour à la vue, pour renvoyer libres les opprimés

 12) Aussi accueillez–vous les uns les autres, comme le Christ lui–même vous a accueillis, pour la gloire de Dieu. Car je dis que le Christ est devenu serviteur des circoncis pour la vérité de Dieu, en confirmant les promesses faites aux pères

Article original en anglais par John Piper
à http://www.desiringgod.org/resource-library/taste-see-articles/12-reasons-for-christmas

et dans un français approximatif…à http://fr.gospeltranslations.org/wiki/Douze_Raisons_pour_No%C3%ABl

Une Bonne Nouvelle pour vous !

BONNE ANNEE 2012

Certes…Noël est déjà derrière nous mais cette Bonne Nouvelle,
la naissance d’un Roi Serviteur,
ne s’arrête pas le 25 décembre !!

Les Parchoniers, à travers cette carte de Noël/Voeux, vous souhaite
une bonne année 2012,
pour vous, vos familles, vos amis et vos proches.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑