Recherche

les parchoniers Blog

Partager la Bible et vivre ses enseignements à Noyon et dans le Noyonnais

Merci pour la Bible !

C’était il y a bien longtemps….500 ans mais cette histoire est toujours d’actualité.

Un des aspects principaux de la Réforme, c’est d’avoir permis au plus grand nombre d’avoir accès à la Bible, la Parole de Dieu, dans sa langue.

Tout cela semble complètement normal aujourd’hui mais cela a été un dur et long combat, spirituel en particulier, pour arriver à ce que nous connaissons en 2017 de la diffusion de la Bible dans le monde

Mais pourquoi mettre l’emphase sur cet aspect de l’histoire de la Réforme protestante ? Non, ce n’est pas juste parce que j’habite Noyon, ville natale de Jean Calvin !! Pour nous, protestants évangéliques, la Bible est le moyen principal par lequel Dieu nous parle.

Sa rédaction s’étale sur environ 1500 ans, 66 livres la compose, 40 auteurs, 3 langues, divers styles littéraires MAIS une unité jamais égalée qui nous raconte l’histoire de Dieu, de l’humanité, du péché, du salut, de Jésus, etc…..

Vous aurez compris l’importance qu’elle revêt d’où l’attachement des réformateurs au « SOLA SCRIPTURA », « L’ECRITURE SEULE » comme guide de la foi chrétienne, pas de traditions, pas d’hommes, pas de dogmes qui viennent « polluer » la relation de Dieu avec ses enfants !

Alors, il ne tient qu’à vous de faire cette expérience extraordinaire de (re)découvrir le message de la Bible, Dieu l’a écrite aussi POUR VOUS !

Vous n’avez aucune excuse, car à l’heure du numérique, de nombreuses applications et sites sont disponibles sur la toile.

Je vous laisse, ci-après, quelques pistes qui pourront vous servir:

Et puis, si vous désirez recevoir, GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT, un exemplaire de la Bible, vous pouvez me laisser un message à lesparchoniers@free.fr

Voilà, je veux me joindre, par cette modeste contribution, en cette 500 ème anniversaire, aux nombreuses voix qui s’élève à travers le monde pour tout simplement dire à Dieu:

MERCI POUR LA BIBLE !

Merci de nous avoir laisser un tel trésor, alors je vous souhaite une bonne lecture et une (re)découverte du message de Dieu pour vous à travers Sa Parole éternelle.

Publicités

Pas de bras, pas de jambes… PAS DE LIMITES !!

Pour celles et ceux qui n’étaient pas au Havre le 14 juillet dernier, nous vous proposons de revoir l’intégralité de l’intervention de Nick Vujicic.

A propos de cet événement, voilà ce qu’a écrit Jean-Pierre Bezin, directeur de la Société Biblique de Genève – La Maison de la Bible

« Nous n’avions que sa parole, et nous nous sommes mis au travail. C’est donc finalement au Palasport Ruffini de Turin, à la Tissot Arena de Bienne et au Stade Océane du Havre que Nick a donné son témoignage et annoncé l’Evangile ces trois jours.
Au total, 18’500 personnes sont venues l’écouter, et plus de 35’000 ont suivi ses interventions en direct… jusqu’à l’île de la Réunion, l’île Maurice et la Guadeloupe, où les retransmissions avaient été particulièrement préparées…..

Plus de 350 enfants ont trouvé un parrain ou une marraine lors des appels faits pour Compassion (et le SEL pour la France) au début de chacune de ses interventions.
Des centaines de personnes se sont levées lors de l’appel final, désirant accueillir l’Evangile dans leur vie. Quelle joie de fêter les 100 ans de la SBG- MB en annonçant l’Evangile de Jésus-Christ aussi largement! »

A noter que la diffusion commence à la 14ème minute
et l’intervention de Nick Vujicic à la 25ème minute.
Avertissement !
A la fin de la vidéo apparait un mur d’autres vidéos qui n’ont,
le plus souvent, rien à voir avec le sujet.
Merci d’être vigilant. 

REPOSEZ-VOUS UN PEU

La Communauté Protestante de Noyon (CPN) part aussi en vacances cet été ! Les uns et les autres profitent de ce temps estival pour visiter leurs familles, les églises chrétiennes aux alentours mais aussi pour se reposer un peu.

La CPN fait partie d’une alliance d’églises en France, dénommée Alliance des Eglises Evangéliques Interdépendantes (AEEI http://www.alliance-aeei.org/) qui fait elle-même partie du Conseil National des Evangéliques des France (CNEF http://lecnef.org/) qui regroupe la plupart des chrétiens protestants évangéliques dans notre pays.

Nous laissons à votre réflexion l’article qui suit du Président de notre alliance d’églises, Henry Oppewall sur le thème du repos, repos physique, certes, mais aussi spirituel.

Bonne lecture !!

REPOSEZ-VOUS UN PEU

Nous avons parfois l’impression, de nos jours, que l’on nous en demande toujours plus : plus de temps, d’investissement, de disponibilité. L’accent qui est mis sur la « productivité » en rajoute une couche. Et qui, d’entre nous qui sommes dans un ministère à plein-temps, ne sommes pas tentés de « prouver » que nous travaillons autant que les autres, sinon encore plus, en montrant nos agendas surchargés ?…

Ce sera bientôt l’été, un moment pour prendre des vacances. Qu’allons-nous en faire – réellement !? Dans le temps, certains considéraient le repos comme « un péché ». J’ai souvenir de commentaires comme « le Diable ne se repose jamais – alors nous non plus ! » Certains serviteurs ont sacrifié leur famille, leur santé, en s’épuisant « au travail ». Et c’est vrai qu’il y a beaucoup à faire, « toujours » à faire… Mais ce n’est pas la perspective de Jésus lui-même. Pour préparer ce temps de vacances cet été, je vous invite à prendre au sérieux le conseil de Jésus aux apôtres, au retour de leur mission de ministère (voir Luc 9.1-6), selon le passage parallèle en Marc 6.30-31 :

« Les apôtres se rassemblèrent autour de Jésus et lui racontèrent tout ce qu’ils avaient fait et tout ce qu’ils avaient enseigné. Jésus leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu ». En effet, il y avait beaucoup de monde qui allait et venait, et ils n’avaient même pas le temps de manger ».

On peut comprendre les apôtres – pleins d’enthousiasme – vu les résultats de leur ministère. Mais, comme nous, ils pouvaient tomber dans le piège de l’activisme, le « faire », oubliant que pour pouvoir faire « de la bonne manière », il leur fallait aussi du repos, pour avoir la force de poursuivre. Je n’entrerai pas dans le débat sur le « respect du sabbat ». C’est le seul des dix commandements qui n’est pas répété dans les conseils donnés aux Églises. Et Paul souligne même que « ceux qui font une distinction entre les jours le font pour le Seigneur et celui qui ne fait pas de distinction le fait aussi pour le Seigneur » (Rom 14.5-13). On note, cependant, que Dieu lui-même a consacré un jour pour « se reposer » et contempler son œuvre (souligné en Ex 20.11) et l’a érigé en principe pour que nous ayons, nous aussi, un jour de repos. Jésus, lui aussi, a souvent pris du temps « à part », certes pour prier (j’y reviendrai), mais aussi comme le passage de Marc le souligne, parce qu’il fallait se renouveler et se reposer.

Examinons-nous nos « jours de repos » ? Que faisons-nous ? Des courses, du jardinage, du ménage, etc. ? Ce sont, certes, des choses nécessaires, qu’il faut arriver à faire à un moment donné, et donc, souvent cela « tombe » pendant notre jour de congé, parce que nous n’allons pas faire cela à la place de notre travail. Mais si nous ne faisons que changer d’activité, savons-nous vraiment « prendre du repos » ? De telles activités ne sont pas la réponse, même si elles sont également nécessaires.

Je vous laisse étudier la question, pour vous permettre, peut-être, de « faire autrement », non seulement cet été, mais aussi de temps en temps, assez régulièrement tout au long de l’année. Avons-nous fini par apprendre l’importance d’un temps consacré à un « vrai repos » (pas juste une grasse matinée et des activités « de loisir »), mais un moment aussi pour « faire silence », pour faire taire tous les bruits ambiants, afin d’écouter notre âme, et encore plus, rechercher le Seigneur dans une communion « plus intime » avec lui que seul ce temps à part peut produire ? Car si le repos physique, le renouvellement de nos forces sont importants, le repos de notre âme, le renouvellement de notre esprit le sont autant, sinon encore plus !

Il y a beaucoup de passages qui parlent de ce temps de renouvellement, où il est d’abord essentiel de faire taire le monde extérieur, mais aussi nos questionnements et nos pensées. Le mot « repos » comporte aussi une connotation théologique de bien-être et de paix. Considérons juste quelques exemples, qui sont riches en promesses de renouvellement :

D’abord, la « prise de conscience » de la grandeur de notre Dieu, lorsque nous le contemplons tel qu’il est réellement : « L’Éternel, lui, est dans son saint temple. Que toute la terre fasse silence devant lui ! » (Habaquq 2.20).

Ensuite, le Psaume 4.5-9 : « Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas! Parlez dans votre cœur, sur votre lit, et faites silence. Offrez des sacrifices conformes à la justice et confiez-vous en l’Éternel. Beaucoup disent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Fais briller la lumière de ton visage sur nous, Éternel ! Tu mets dans mon cœur plus de joie qu’ils n’en éprouvent quand abondent leur blé, leur vin [et leur huile].
Je me couche et aussitôt je m’endors en paix, car c’est toi seul, Éternel, qui me donnes la sécurité dans ma demeure ».

Prenons réellement du temps pour le repos de notre âme, en plus du repos physique, cet été. Cherchons le Seigneur, qu’il nous renouvelle selon sa force, en étant notre secours, la source de toute bonté, tel qu’il est réellement !

Henry Oppewall
article original http://www.alliance-aeei.org/reposez-vous

 

INFORMATION CPN

Comme cela a été précisé dans l’introduction de cet article, il n’y aura donc pas de culte de la CPN durant cet été. La reprise est prévue pour le dimanche 3 septembre 2017.

Aussi, nous vous invitons à visiter les églises voisines et, à toutes fins utiles, nous vous laissons, ci-après, une liste non exhaustive avec les liens pour les informations complémentaires les concernant:

BONNES VACANCES !!

 

Dieu et la chorégraphie

En ce moment, a lieu à Noyon, le 10ème festival international de folklore (voir affiche ci-dessous)

Plus d’infos sur ce festival
http://www.ville-noyon.fr/10%E1%B5%89-edition-du-Festival.html

 

Cet événement m’a fait penser à un ce que nous dit la Bible concernant la vision de Dieu sur la chorégraphie !

En effet, un auteur chrétien, Timothy Keller, dans son livre intitulé « La raison est pour Dieu » a écrit, à ce propos, ceci:

 » Chaque personne de la Trinité aime, adore, vénère avec joie les autres. Cela crée une danse de réjouissance et d’amour, dynamique et vibrante. Les premiers responsables de l’Eglise grecque avaient un mot pour la nommer : perichoresis. Vous remarquerez qu’on y trouve la racine de notre terme « chorégraphie ». Perichoresis signifie littéralement « danser ou circuler autour ». […] Dans le christianisme, Dieu n’est pas une chose statique […] mais une activité dynamique, vibrante, une vie, […] un tourbillon de danse… »

En lisant cela, j’ai pensé à un texte de la Bible où Jésus prie Dieu en disant :

 » Quand viendra l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité. Il ne parlera pas en son propre nom, mais il dira tout ce qu’il aura entendu et vous annoncera ce qui doit arriver. Il révélera ma gloire, car il recevra de ce qui est à moi et vous l’annoncera. Tout ce que le Père possède est aussi à moi. C’est pourquoi j’ai dit que l’Esprit recevra de ce qui est à moi et vous l’annoncera….

Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux vers le ciel et dit : « Père, l’heure est venue. Manifeste la gloire de ton Fils, afin que le Fils manifeste aussi ta gloire. »
Jean chapitre 16, versets 14 à 16 et Jean chapitre 17, verset 1

Il y a dans la relation des trois personnes de la Trinité comme une « danse », une chorégraphie de l’adoration par excellence !

Le désir de Dieu pour les hommes, c’est de vivre en nous et que nous vivions en lui dans une parfaite unité et harmonie, le faisant connaitre au monde entier, cela représente une belle image de chorégraphie symbolisée par cette interaction d’amour entre Dieu et nous (Dieu se révélant à l’humanité par Jésus), et entre nous et Dieu (par notre reconnaissance, adoration, envers Dieu et notre désir de Le faire connaitre à d’autres).

Jésus l’a d’ailleurs bien exprimé un peu plus loin dans le même passage de la Bible:

 » Je vis en eux, tu vis en moi ; c’est ainsi qu’ils pourront être parfaitement un, afin que le monde reconnaisse que tu m’as envoyé et que tu les aimes comme tu m’aimes. »
Jean chapitre 17 verset 23

Cette unité en Jésus, cette « chorégraphie » d’amour, c’est donc en réalité tout simplement vivre notre foi de chrétien au quotidien en la partageant au plus grand nombre.

Et vous savez quoi ?????

C’est ce qui va se passer à l’événement de Bouge Ta France !! Vous ne connaissez pas, alors regardez cette vidéo de présentation :

ATTENTION UN MUR D’IMAGES APPARAIT A LA FIN DE LA VIDEO
AVEC SOUVENT AUCUN LIEN DIRECT ! MERCI D’ETRE VIGILANT.
VENEZ, DIEU VOUS INVITE AUJOURD’HUI
A ENTRER DANS CETTE « CHOREGRAPHIE » !

Pour plus d’infos sur « Bouge Ta France »
https://bougetafrance.fr/

Quels moments bénis !

Vous trouverez, ci-après, l’article paru dans le journal « Lumière dans Paris », de juin 2017 publication de la Mission Evangélique Parmi les Sans Logis (MESPL).

Cet article fait suite à la visite à la Communauté Protestante de Noyon du Président de la MEPSL, Henri Mieze.

NB: pour une meilleure lecture, merci de cliquer sur l’article ! 

Merci de visiter le site de la MEPSL:

https://www.mission-evangelique-parmi-les-sans-logis.fr/.

 

La foi de Jean Calvin (7/9)

7ème épisode de la conférence donnée par notre ami Pierre Wheeler, en 2009, sur la foi de Jean Calvin, pour commémorer le 500ème anniversaire de la naissance
du réformateur français
(né à Noyon en 1509).
Conférence organisé par l’association protestante évangélique castrogontérienne
http://apec53.free.fr )

A14.svg  Avertissement !
A la fin de la vidéo apparait un mur d’autres vidéos qui n’ont,
le plus souvent, rien à voir avec le sujet.
Merci d’être vigilant. 

La résurrection du Christ

C’était il y a deux semaines, nous fêtions Pâques.

Pour cet événement si important pour les chrétiens, la Communauté Protestante de Noyon a souhaité vous inviter à la projection d’un film qui relate d’une manière originale cette histoire qui a changé le monde !

En effet, c’est par l’intermédiaire de Clavius, un militaire romain, que vous allez découvrir ou redécouvrir le récit, toujours d’actualité, de la résurrection de Jésus.

Ce film a connu un beau succès aux Etats-Unis. En France, en 2016, faute d’une programmation étendue, sa diffusion a été malheureusement très confidentielle.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Regardez, ci-après, la bande-annonce:

Attention, à la fin de cette vidéo, un mur d’images apparaît.
Le plus souvent, cela n’a rien à voir avec le sujet, SOYEZ VIGILANTS !!

Pour lire une critique du film, merci de lire l’article ci-après en cliquant :

https://franckgodin.toutpoursagloire.com/risen-film-missiologique/

Et rendez-vous dimanche
30 avril 2017 à 18h
au Cinéma Paradisio
entrée gratuite.

Attention le film
est interdit au moins de 12 ans !

 

Les pauvres d’ici et d’ailleurs 2/2

Nous avons eu la joie de recevoir dimanche dernier, à la Communauté Protestante de Noyon, le Président de la Mission Evangélique Parmi les Sans Logis (MEPSL), Henri Mieze.

Il nous a rappelé en particulier l’actualité du message de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ dans les temps particulièrement difficiles que nous vivons ainsi que la double urgence, celle d’aimer Dieu et notre prochain comme nous-mêmes.

Oui, notre foi doit se mettre en marche là où Dieu nous vivons, il y a urgence !!
La pauvreté n’a jamais été aussi présente, pas à des milliers de kilomètres de chez nous mais juste là à Noyon même !!

Dans notre ville nous cotoyons ces « pauvres », qu’ils le soient matériellement et/ou spirituellement. Notre cité a vu naître, il y a maintenant plus de cinq cents ans, un « révolutionnaire », Jean Calvin !

Voilà ce qu’André Pownall a écrit, à ce sujet, dans le dernier numéro du journal de la MEPSL, « Lumière dans Paris »:

 » Il (Calvin) considère que celle-ci (l’Eglise) a une mission double: proclamer l’Evangile et exprimer l’amour de Dieu de manière concrète. Prier et servir les pauvres sont les sacrifices qui plaisent à Dieu et Calvin veut que tous les deux soient au coeur de la vie de l’Eglise…….
Pour Calvin, annonce de l’Evangile et action sociale sont indissociables,
et il est important que l’Eglise les pratique ensemble. »

Modestement, nous essayons, à travers les activités de notre association et la vie de notre église, à mettre en pratique de manière concrète notre foi en Jésus-Christ, c’est là tout le message de l’évangile, une Bonne Nouvelle pour ceux qui sont pauvres.

Plusieurs fois dans la Bible, il est dit que Jésus, confronté à la pauvreté sous diverses formes, eut de la compassion. Alors, à notre tour, ne restons pas indifférents mais agissons !!

« Opprimer le pauvre, c’est outrager son Créateur,
mais avoir de la compassion pour les indigents, c’est l’honorer. »
La Bible

Je vous conseille aussi, pour compléter mon propos, ce très bon article de Daniel Hillion sur la Bible et la pauvreté « Au fait, la pauvreté, qu’en dit la Bible ? »
http://blog.selfrance.org/pauvrete-bible

Par ailleurs, vous pouvez visiter aussi le site internet de la MEPSL
https://www.mission-evangelique-parmi-les-sans-logis.fr/

et pourquoi pas faire un don ? lien https://donnerenligne.fr/entraide-et-partage

Les pauvres d’ici et d’ailleurs 1/2

Le 26 mars 2017, c’était la journée du SEL ( Service d’Entraide de Liaison ). Cette association chrétienne mobilise les églises et leurs membres pour aider les démunis, les pauvres d’ici et d’ailleurs.

La pauvreté n’a pas de race, n’a pas de couleur, elle touche au bas de notre porte comme à l’autre bout du monde ! Aujourd’hui encore, 146 migrants ont perdu la vie en méditerranée fuyant leur misère pour trouver…..la mort ! Alors, c’est un devoir pour les chrétiens d’aider ceux qui manquent de tout et en cela nous ne faisons que vivre notre foi au quotidien.

Dans ce premier article, nous mettrons l’accent sur cette pauvreté particulièrement terrible qui touche le continent africain.

Regardez ce que Jésus a dit à ses disciples confrontés à une foule qui avait faim. Il leur a demandé de donner à manger à ces hommes, femmes, enfants qui étaient affamés, il aurait pourtant pu le faire seul, n’est ce pas !

« Comme le jour commençait à baisser, les douze s’approchèrent, et lui dirent: Renvoie la foule, afin qu’elle aille dans les villages et dans les campagnes des environs, pour se loger et pour trouver des vivres;
car nous sommes ici dans un lieu désert. 
Jésus leur dit:
Donnez-leur vous-mêmes à manger.
Mais ils répondirent: Nous n’avons que cinq pains et deux poissons, à moins que nous n’allions nous-mêmes acheter des vivres pour tout ce peuple.
Or, il y avait environ cinq mille hommes. Jésus dit à ses disciples: Faites-les asseoir par rangées de cinquante. Ils firent ainsi, ils les firent tous asseoir. Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux vers le ciel, il les bénit. Puis, il les rompit, et les donna aux disciples, afin qu’ils les distribuassent à la foule.
Tous mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta douze paniers pleins des morceaux qui restaient. » La Bible – évangile de Luc

Aussi, nous vous vous proposons de mieux connaitre cette association en:

  • visitant leur site: http://www.selfrance.org/
  • en visionnant la bande annonce : 
  • en regardant cette vidéo de la chanson de Thomas Blanc « ma source »: 

A14.svg  Avertissement !
A la fin des vidéos, une image d’autres vidéos survient, qui n’ont,
le plus souvent, rien à voir avec le sujet.
Merci d’être vigilant.

Cet adage africain, entendu dans la bande annonce, doit nous interpeller  :

 » Quand on va seul, on peut aller rapidement,
mais quand on est plusieurs, on peut aller très loin ! »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑