Recherche

les parchoniers Blog

Partager la Bible et vivre ses enseignements à Noyon et dans le Noyonnais

Tag

pardon

Pâques: êtes-vous plutôt chocolat ou sang ?

Ma question est volontairement provocatrice !

Tout le monde, est surtout au moment de pâques, aime dégusté et offrir du chocolat, mais le problème n’est pas là.

Le chocolat comme les cloches et d’autres traditions sont venues remplaçées le véritable sens de Pâques, celle de l’histoire d’un homme, à la fois homme et Dieu, qui est venu sur terre pour verser son sang pour le pardon de nos péchés et que nous ayons de nouveau accès à Dieu.

« Vous avez été libérés de cette manière futile de vivre que vous ont transmise vos ancêtres et vous savez à quel prix. Ce n’est pas par des biens qui se dévaluent comme l’argent et l’or.

Non, il a fallu que le Christ, tel un agneau pur et sans défaut, verse son sang précieux en sacrifice pour vous. » La Bible – 1 Pierre 1, 18 et 19

Alors, il y a une mauvaise nouvelle:

A cause de nos péchés, nous sommes définitivement séparés de Dieu et seul le sang peut purifier et effacer cette offense faite au Créateur:

« En fait, selon la Loi, presque tout est
purifié avec du sang,
et il n’y a pas de pardon des péchés
sans que du sang soit versé. » La Bible – Hébreux 9,22

C’est la raison de tous les sacrifices d’animaux et même parfois d’humains que l’on retrouve dans les multiples religions.

MAIS il y a une BONNE NOUVELLE:

Dieu nous aime et il L’ a monté en envoyant son Fils, Jésus, payant le prix du péché en mourrant sur une croix:

« Voici comment Dieu a démontré qu’il nous aime : il a envoyé son Fils unique dans le monde pour que, par lui, nous ayons la vie.
Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés ; aussi a–t–il envoyé son Fils pour apaiser la colère de Dieu contre nous en s’offrant pour nos péchés. » La Bible – 1 Jean 4, 9 et 10

Pour reformuler ma question de début, êtes-vous plutôt:

JEFF DE BRUGES OU JESUS DE NAZARETH ?

See original image

Image result for LA passion de christ mel gibson

 

 

« La nouvelle que nous avons apprise de Lui (c’est Christ) et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en Lui de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en communion avec Lui et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme Il est Lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, (ceux qui sont dans la lumière sont en communion les uns avec les autres), et le sang de Jésus Son Fils nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous Le faisons menteur, et Sa parole n’est point en nous. Mes petits enfants, je vous écris ces choses afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprés du Père, Jésus Christ le juste. Il est Lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, et non seulement pour les notres, mais aussi pour ceux du monde entier. »

La Bible – 1 Jean 1, 5 à 1 Jean 2, 2

Pour aller un peu loin sur ce sujet, vous pouvez visionner cette excellente vidéo

ATTENTION A LA FIN APPARAIT UN MUR D’IMAGES AVEC D’AUTES VIDEOS
QUI PEUVENT N’AVOIR AUCUN LIEN AVEC LE SUJET,
SOYEZ VIGILANTS !

LES PARCHONIERS

VOUS SOUHAITENT

DE JOYEUSES PAQUES !

 

Publicités

NON, LE MAL N’EST PAS FATAL

 

 

La Bible, Livre du prophète Habacuc, chapitre 1 verset 1 à 5

1 La charge qu’Habacuc le Prophète a vue.
2 Ô Eternel ! jusques à quand crierai-je, sans que tu m’écoutes ? jusques à quand crierai-je vers toi, on me traite avec violence, sans que tu me délivres ?
3 Pourquoi me fais-tu voir l’outrage, et vois-tu la perversité ? [Pourquoi] y a-t-il du dégât et de la violence devant moi,
et [des gens qui] excitent des procès et des querelles ?
4 Parce que la Loi est sans force, et que la justice ne se fait jamais, à cause de cela le méchant environne le juste,
et à cause de cela le jugement sort tout corrompu.
5 Regardez entre les nations, et voyez, et soyez étonnés et tout interdits, car je m’en vais faire en votre temps une oeuvre
que vous ne croirez point quand on vous la racontera.

Encore une prophétie qui a été écrite il y a très longtemps et pourtant toujours d’actualité !

Voilà plus de 600 ans avant Jésus-Christ, Habacuc se plaint auprès de Dieu de l’attitude de ses contemporains, en particulier du mal omniprésent.

Quand est-il aujourd’hui ? Chaque jour qui passe ne fait que confirmer les propos du prophète. Partout le péché, le mal sous toutes ces formes a l’air de régner et une forme  d’impuissance nous gagne devant une telle situation.

Heureusement, Dieu a la solution !

Regardons de nouveau le verset 5 de notre récit:

Regardez entre les nations, et voyez, et soyez étonnés et tout interdits, car je m’en vais faire en votre temps une oeuvre que vous ne croirez point quand on vous la racontera.

Cette oeuvre, c’est Jésus-Christ, le fils de Dieu, Dieu fait homme, envoyé sur terre pour mourir à notre place pour le pardon de nos péchés.

La croix de Jésus, voir dessin ci-dessous, nous permet de passer de la mort, de la condamnation à la vie éternelle et au pardon.

Voilà, ce que nous rappelle la fête de la Pâques.

Nous ne sommes plus condamnés à subir le mal. Il nous suffit de répondre favorablement à l’invitation de Dieu, celle qu’Il nous adresse par l’intermédiaire de son Fils Jésus-Christ.

La Bible, Livre des Actes des Apôtres, chapitre 17 verset 30

Mais Dieu passant par-dessus ces temps de l’ignorance,

annonce maintenant à tous les hommes en tous lieux

qu’ils se repentent.

 

Et vous, quelle va être votre réponse à cette annonce ? Repentez-vous, nous dit Dieu, cela veut dire:

– reconnaître notre état de pécheur perdu, 

– reconnaître que nous ne méritons rien,

– reconnaître notre besoin de Dieu,

– reconnaître que nous avons en Jésus-Christ la solution
à notre problème
et accepter le salut par grâce que nous offre Dieu
.

 

JOYEUSES PÂQUES

 

Une Bonne Nouvelle pour vous !

Le Marché aux Fruits Rouges et le Pardon de Jésus

Chaque année, à la même période, se déroule à Noyon, le marché aux fruits rouges. Une image tiré des beaux jardins de notre ville ( voir photo prise l’année dernière ), m’a fait pensé au sang de Jésus qui a coulé pour le pardon de mes péchés, de vos péchés…..

La méditation qui suit va nous expliquer, à travers le témoignage d’un chrétien, comment il est bon de se rappeler ce fait extraordinaire, aussi bien pour ceux qui connaissent Jésus, que pour ceux qui le cherche !


TEL QUE JE SUIS … JE VIENS
« Si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur
et il sait tout. »

1 Lettre de Jean chapitre 3 verset 20

Christian discute avec un homme qui sort de prison. Ce dernier lui dit:

-Toi. bien sûr, tu n’as jamais rien fait de grave, mais moi, comment veux-tu que Dieu m’accepte, avec tout ce que j’ai fait? Non, le salut n’est pas pour quelqu’un comme moi. Je ne peux pas aller vers Dieu. 

-Mais Dieu t’aime et te connaît entièrement, lui répond Christian. Jésus dit qu’il est venu pour chercher des pécheurs, pas des justes. Son salut est gratuit; il l’offre à tous. Viens à lui comme tu es, avec tous tes péchés et le sentiment que tu as de ne pas pouvoir t’approcher de lui.

Et Christian lui cite les paroles du cantique bien connu:

Tel que je suis, sans rien à moi,
Sinon ton sang, versé pour moi,
Et ta voix qui m’appelle à toi,
Agneau de Dieu, je viens.

Quelques heures plus tard, Christian rentre chez lui. En chemin, son regard est attiré par une publicité suggestive sur laquelle il laisse flotter ses pensées. A la maison, l’atmosphère est électrique. Le ton monte vite, des paroles peu aimables sont échangées, la bouderie s’installe. Le soir venu, c’est l’heure de la réunion de prières de l’assemblée locale. Mais, se dit Christian, suis-je en état de me présenter devant Dieu, de le remercier pour tous ses dons ou d’intercéder pour d’autres? Comment le Seigneur pourrait-il répondre à de telles prières? Non, il vaudrait mieux que je reste ce soir à la maison. Et pour sa lecture personnelle, Christian attend aussi d’être dans de meilleures dispositions.

Soudain le cantique cité auparavant lui revient en mémoire: « Tel que je suis… je viens ». Oui, c’est comme il est qu’il doit venir à Dieu, sans attendre, avec ses mauvaises pensées, son énervement, son impression d’échec. Il a besoin de la même grâce que celle qu’il a présentée à l’ancien prisonnier.

Dieu, qui accueille sans condition tout pécheur, ouvre de la même manière son cœur à tout croyant, où qu’il soit, quoi qu’il ait fait. Pourquoi attendre avant de s’approcher du Seigneur, alors qu’il « sait tout »? Mais c’est plus facile de le dire à un incrédule que de le vivre quand on est croyant.

Christian se met à genoux et reprend à son compte la prière de David:

« Éternel! tu m’as connu. Sonde-moi, ô Dieu! et connais mon coeur…

et conduis-moi dans la voie éternelle » 

Psaume 139 v.1, 23

Calendrier « Plaire au Seigneur » : un commentaire biblique journalier.
http://www.evangile.ca/radio-bible/calendriers/plaire-seigneur/

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑