Recherche

les parchoniers Blog

Partager la Bible et vivre ses enseignements à Noyon et dans le Noyonnais

Tag

mal

FETE FUNEBRE

« Vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur: marchez comme des enfants de lumière… N’ayez rien de commun avec les œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt réprouvez-les aussi. »

La Bible – Lettre de Paul aux Éphésiens – chapitre 5. verset 7 à 11

« Abstenez-vous de toute forme de mal. »

La Bible – 1ère Lettre de Paul aux Thessaloniciens – chapitre 5 verset 22

Depuis plusieurs années, la fête d’Halloween et son cortège de citrouilles rencontre un succès populaire en France. Beaucoup ne voient dans ces festivités qu’une distraction anodine, un amusement pour les enfants.

Pourtant, ce qui doit alerter les chrétiens, c’est la banalisation de la mort à travers ces manifestations. On en fait même un motif de divertissement! À notre époque, on assiste à la fois à l’abandon du respect de Dieu et au déni de la peur de la mort. La puissance du mal est rendue gentille, fréquentable, même sous ses pires aspects, et on s’y habitue facilement quand on y est mêlé dès le plus jeune âge.

Fuyons ces manifestations, avertissons nos enfants du poison anesthésiant qu’elles représentent pour notre esprit et notre cœur. Restons-en conscients, sous des abords inoffensifs et sympathiques, on touche au domaine des ténèbres où Satan règne. La Bible ne présente jamais Satan comme un personnage inoffensif ou folklorique, mais bien comme un acteur actuel, puissant et dangereux. Il utilise de nombreuses méthodes de séduction, y compris la sorcellerie, la magie, l’astrologie, le spiritisme… Bien qu’il ait été vaincu par la mort et la résurrection de Jésus Christ, il reste actif et malfaisant. Jusqu’à ce qu’il soit effectivement jeté dans “l’étang de feu et de soufre” (Apocalypse 20. 10), il cherche à rendre esclaves les hommes qu’il veut entraîner après lui. Il utilise ses redoutables pouvoirs pour mieux séduire et égarer. Ne tombons pas dans ses pièges.

Méditation du 30 octobre 2014, la Bonne Semence 
http://labonnesemence.com/index.php/la-bonne-semence?f=20141030

Publicités

NON, LE MAL N’EST PAS FATAL

 

 

La Bible, Livre du prophète Habacuc, chapitre 1 verset 1 à 5

1 La charge qu’Habacuc le Prophète a vue.
2 Ô Eternel ! jusques à quand crierai-je, sans que tu m’écoutes ? jusques à quand crierai-je vers toi, on me traite avec violence, sans que tu me délivres ?
3 Pourquoi me fais-tu voir l’outrage, et vois-tu la perversité ? [Pourquoi] y a-t-il du dégât et de la violence devant moi,
et [des gens qui] excitent des procès et des querelles ?
4 Parce que la Loi est sans force, et que la justice ne se fait jamais, à cause de cela le méchant environne le juste,
et à cause de cela le jugement sort tout corrompu.
5 Regardez entre les nations, et voyez, et soyez étonnés et tout interdits, car je m’en vais faire en votre temps une oeuvre
que vous ne croirez point quand on vous la racontera.

Encore une prophétie qui a été écrite il y a très longtemps et pourtant toujours d’actualité !

Voilà plus de 600 ans avant Jésus-Christ, Habacuc se plaint auprès de Dieu de l’attitude de ses contemporains, en particulier du mal omniprésent.

Quand est-il aujourd’hui ? Chaque jour qui passe ne fait que confirmer les propos du prophète. Partout le péché, le mal sous toutes ces formes a l’air de régner et une forme  d’impuissance nous gagne devant une telle situation.

Heureusement, Dieu a la solution !

Regardons de nouveau le verset 5 de notre récit:

Regardez entre les nations, et voyez, et soyez étonnés et tout interdits, car je m’en vais faire en votre temps une oeuvre que vous ne croirez point quand on vous la racontera.

Cette oeuvre, c’est Jésus-Christ, le fils de Dieu, Dieu fait homme, envoyé sur terre pour mourir à notre place pour le pardon de nos péchés.

La croix de Jésus, voir dessin ci-dessous, nous permet de passer de la mort, de la condamnation à la vie éternelle et au pardon.

Voilà, ce que nous rappelle la fête de la Pâques.

Nous ne sommes plus condamnés à subir le mal. Il nous suffit de répondre favorablement à l’invitation de Dieu, celle qu’Il nous adresse par l’intermédiaire de son Fils Jésus-Christ.

La Bible, Livre des Actes des Apôtres, chapitre 17 verset 30

Mais Dieu passant par-dessus ces temps de l’ignorance,

annonce maintenant à tous les hommes en tous lieux

qu’ils se repentent.

 

Et vous, quelle va être votre réponse à cette annonce ? Repentez-vous, nous dit Dieu, cela veut dire:

– reconnaître notre état de pécheur perdu, 

– reconnaître que nous ne méritons rien,

– reconnaître notre besoin de Dieu,

– reconnaître que nous avons en Jésus-Christ la solution
à notre problème
et accepter le salut par grâce que nous offre Dieu
.

 

JOYEUSES PÂQUES

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑